Fête de la gastronomie en automne, le 23 septembre en 2011

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

CPIH partenaire

CPIH partenaire

 

 

Paris, le 4 janvier 2011

 

 

Les professionnels de la restauration annoncent l’organisation

dès 2011 d’une «  fête de la gastronomie française »

chaque premier jour de l’automne

 

 

 

Les professionnels de la restauration réunis par Frédéric LEFEBVRE, Secrétaire d’Etat chargé du commerce, de l’artisanat, des PME, des services, du tourisme, des professions libérales et de la consommation ce mardi 4 janvier se mobilisent pour conduire des initiatives de valorisation de la cuisine française, dans le cadre de l’inscription du repas gastronomique des français au patrimoine immatériel et culturel de l’UNESCO, initiative portée par le Président de la République.

 

A la demande des professionnels, un comité de pilotage, présidé par le Secrétaire d’Etat et associant l’ensemble des acteurs liés à la gastronomie française et aux arts de la table (producteurs, viticulteurs, métiers de bouche, restaurateurs, arts de la table, écoles et centres d’apprentissages…) sera installé avant la fin du mois. Il proposera un programme d’initiatives et d’événements permettant d’associer le plus largement possible les Français à cette distinction qui honore et valorise la gastronomie française dans sa diversité dans l’offre touristique de notre pays.

 

A l’initiative de Frédéric LEFEBVRE, dès 2011 sera organisée le vendredi 23 septembre, premier jour de l’automne, la fête de la Gastronomie Française permettant, comme la fête de la musique, de réunir les français autour des valeurs d’échange, de partage, de convivialité et de plaisir. Cette fête populaire permettra de sensibiliser un large public sur le choix des produits, de la diversité des terroirs et des spécialités régionales. Le comité de pilotage coordonnera les actions existantes et donnera lieu à de multiples initiatives nouvelles dans toute la France.

 

Afin de donner toute son ampleur et faire rayonner au-delà de nos frontières la « Fête de la gastronomie française », Frédéric LEFEBVRE souhaite que le comité de pilotage associe toutes les parties prenantes, organisations professionnelles et ministères concernés.

 

 

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »