Vigilence sur les mesures et débats actuels

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Paris, 20 janvier 2012

 

Le projet de TVA sociale constitue selon nous une arme à double tranchant. Nous ne pouvons que souscrire à une baisse des charges patronales et salariales, très élevées dans notre pays, et dont le montant constitue un frein à l’embauche. Nous devons cependant avoir le souci de préserver le pouvoir d’achat des consommateurs. Or si celui-ci devait être amputé par l’existence de cette TVA supplémentaire il va de soi que notre activité même en souffrirait. Chacun sait que notre pays à besoin de renouer avec la croissance et un ralentissement de la consommation serait on ne peut plus préjudiciable à l’existence même de nos entreprises.

C’est pourquoi la CPIH entend se monter vigilante sur les mesures que compte annoncer prochainement le gouvernement à ce sujet.

 

En revanche, la CPIH accueille favorablement l’autre mesure phare de ce sommet social, concernant l’embauche des jeunes. Elle permettra aux très petites entreprises largement représentées dans le secteur des HCR, de bénéficier de l’exonération de charges sociales et favorisera ainsi le recrutement de jeunes de moins de 26 ans.

La CPIH attend avec intérêt les précisions qui devront être apportées sur ce point.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »