Les 1 ères Assises de la salle, retour sur info

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

1.  Compte rendu des 1ères Assises de la salle 

Donner envie aux jeunes et valoriser les métiers de la salle

 

Juin 2011 : Régis Marcon publiait son Livre Blanc “avançons ENSEMBLE”, relatif à la formation professionnelle dans les métiers de la restauration.

Il y présentait 9 actions opérationnelles, dont une qui lui tenait particulièrement à coeur : ‘La valorisation des métiers de la salle’.

 

Janvier 2012 : le lundi 23 se tenaient à l’hôtel Potocki de la CCIP de Paris, les Premières Assises des Métiers de la Salle .

 

Les temps forts de la manifestation 

 

Le préambule : Madame Danielle Dubrac, vice-présidente de la CCIP, chargée des formations de l’apprentissage a rappelé l’engouement des jeunes pour les métiers de la cuisine et la baisse en 2011 de 7% des effectifs pour les métiers de la salle. 

Régis Marcon a souligné que «ces métiers du service sont méconnus et synonymes de servitude » et a affirmé «  qu’il est nécessaire aujourd’hui de les booster».

Il a invité chacun des 300 participants à prendre part à cette réflexion et à proposer des actions afin de reconsidérer les métiers de salle à leur juste valeur.

 

L’intervention filmée de Frédéric Lefèbvre. Le secrétaire d’Etat a confirmé le soutien du gouvernement aux trois objectifs « donner l’envie, donner confiance et donner l’exemple » afin de valoriser ces métiers et permettre aux jeunes de construire leur avenir.

 

Une table ronde autour de laquelle des jeunes ont spécifié leur choix d’orientation professionnelle ; des professeurs et des professionnels ont signifié l’importance de la polyvalence dans la formation.

 

Un film présentait des jeunes lors de cours de danse, de chant et de théâtre, apprenant à se mettre en scène devant le client.

 

Deux ateliers débats  se sont constitués pour concevoir des pistes de travail et des mesures efficaces afin de  répondre aux deux problématiques : « Comment communiquer pour une autre image des métiers de la salle ? » et « La formation : quels contenus pour être plus efficace ? »

Plusieurs suggestions ont été proposées : la formation des tuteurs en entreprise afin de mieux accueillir le jeune en entreprise, la formation aux langues étrangères, au produit, au management, créer des concours et des associations de professionnels de la salle, communiquer plus et mieux avec l’Education Nationale…

 

En conclusion, Régis Marcon  a précisé que ces Premières Assises ouvraient la voie à d’autres réunions de travail en vue d’éditer une stratégie sur les 3 à 5 ans à venir pour définir les objectifs et ainsi donner l’envie aux jeunes de choisir cette orientation.

 

Participez, vous aussi à cette réflexion globale, en répondant au questionnaire ci-dessous.

Les réponses sont attendues avant le 31 janvier, à contact@snelac.com

Précisez votre âge et votre profession

 

1.  1. D’après vous, quelle évolution essentielle permettrait de rendre plus attractif les métiers de la salle

2.  2. Plus précisément, comment la formation peut s’adapter aux évolutions des jeunes, des entreprises et des clients ?

3.  3.Quelles initiatives la profession doit-elle produire et conduire pour mettre en avant les métiers du service ? (concours, cérémonie de diplômes, créations  d’association…)

4.  4. Et, vous que comptez-vous faire ?

5.  5.Comment utiliser les médias pour valoriser ces emplois et ces métiers ?

6.  6.Et si on trouvait une appellation au serveur, quelle serait-elle ?

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »