La CPIH fait son bilan

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Rambouillet (78) Les 26 et 27 mars, s’est tenu le rendez-vous annuel de la Confédération des professionnels indépendants de l’hôtellerie

Lundi 26 mars, Jean-Luc Madec, président de la CPIH Île-de-France a inauguré le 42e congrès du syndicat à l’hôtel Mercure Rambouillet Relays du château. Gérard Larcher, sénateur-maire de Rambouillet (78) et ancien ministre du Travail, a présenté les atouts de sa ville, et l’importance des activités de l’hôtellerie-restauration. Il a reçu un écho très favorable de la salle quand il a évoqué les difficultés de mise en place de la réglementation sur l’accessibilité dans les établissements recevant du public dans sa ville, en raison de nombreux bâtiments classés. Yves Foucher, président de la chambre de commerce et de l’industrie de Versailles, a rappelé le rôle des chambres consulaires dans sa mission d’accompagnement des professionnels.

Les travaux du 42e congrès de la CPIH ont débuté par une assemblée générale extraordinaire afin de modifier les statuts de la CPIH. Il a été proposé de revenir au dispositif en vigueur jusqu’en 2000 : un président confédéral élu pour quatre ans contre trois actuellement, tout comme les présidents de branche, mais en alternant ces deux élections tous les deux ans afin d’assurer la continuité dans les instances dirigeantes.

Alain Boutin, secrétaire général, a présenté le rapport d’activité de l’année 2011 : “Plus de 300 réunions en 2010, et ce score a été largement dépassé pour cette année, ce qui nous empêche d’être aussi présents auprès des départements comme nous le souhaiterions“, a insisté le président confédéral, Gérard Guy. Le social prend encore plus de place depuis la mise en place de la mutuelle frais de santé. Les négociations sociales ont finalement abouti à la signature d’un accord revalorisant la grille de salaires et le maintien de la prime TVA pour les salariés sous réserve que la profession continue de bénéficier du taux réduit à 7 %. Autre temps fort de l’année 2011 : la signature d’un avenant au contrat d’avenir dans lequel la profession s’est engagée à créer 20 000 nouveaux emplois chaque année, soit 80 000 supplémentaires d’ici 2015, ainsi qu’à augmenter le nombre de contrats en alternance, avec une priorité sur les jeunes de moins de 26 ans et les demandeurs d’emploi, et à développer le titre de Maître restaurateur pour atteindre les 7 500 titulaires d’ici quatre ans.

Myriam Gerbier a été remerciée pour sa très grande implication sur le front de l’hygiène et de la formation. Cette année, entrera en vigueur l’obligation de formation aux règles d’hygiène pour les personnes non titulaires d’un diplôme de niveau V (niveau CAP). La CPIH a déploré  que cette obligation ne soit pas exigée lors des formalités d’ouverture d’un restaurant. En collaboration avec la Confédération générale de l’alimentation en détail (CGAD), la CPIH participe à la révision du guide des bonnes pratiques hygiéniques en restauration, mais aussi à la réédition du guide d’information des consommateurs. Cet outil s’adresse autant aux professionnels qu’à leurs clients, en expliquant les obligations des restaurateurs en matière d’information et notamment celles sur les allergènes qui devraient être mentionnées sur les cartes des restaurants en 2014.

Développer la communication

François Effling, président des saisonniers, se bat toujours pour faire reconnaître un véritable statut des entreprises saisonnières, avec la création d’un code NAF spécifique ainsi que la prise en compte de leur particularité par la médecine du travail. Il a présenté l’initiative mise en place à Pornic (44) pour faciliter le logement des saisonniers rapprochant les propriétaires des locataires : 80 logements ont ainsi été mis à disposition et ont permis de loger une centaine de personnes.

La musique a été au coeur des préoccupations des cafetiers, qui sont parvenus à un accord avec la Spré sur une grille de tarification plus simple, et qui limite la hausse des tarifs pour les bars à ambiance musicale. L’installation d’une commission paritaire permet de soumettre les dossiers qui posent encore des problèmes. La Sacem a aussi renoncé à l’idée d’établir la redevance sur la basse du chiffre d’affaires.

Autre stratégie mise en place par la CPIH, le développement de sa communication avec l’arrivée de Charlotte Le Monnier, chargée des relations avec la presse et de la communication interne, entre les instances nationales et les antennes départementales. Cette politique va se traduire par une refonte du site internet du syndicat et une mise à jour régulière des informations. La nouvelle newsletter a été présentée le mardi matin. Ce nouvel outil de quatre pages sera adressé tous les deux mois par courriel en format pdf.

Après un déjeuner sur place, l’après-midi était consacré aux réunions de branches, où l’on a constaté l’arrivée de nombreux nouveaux professionnels, en particulier chez les restaurateurs.

Source:

Pascale Carbillet L’hotellerie magazine

Abdel Ben Ali, Louis Fabien, Fouzia Fedad, Jean-Luc Madec, Laurent Anon, Krikor Dinarian, Gérard Marquoin et Alain Grandchamp.

L

Claude Belot (CPIH 79), Hervé Besa (CPIH 52) et Pascal Chardonnet (CPIH 65).

Gérard Guy présente trois nouveaux présidents départementaux : Claude Belot (CPIH 79), Hervé Besa (CPIH 52) et Pascal Chardonnet (CPIH 65).

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »